Conservation de l’ail : nos conseils !

16 mai 2024
Une gousse d'ail sur une table

L’ail fait parti de la famille des alliacées, comme l’oignon et l’échalote. Il est considéré comme un condiment, c’est à dire consommable en petite portion pour agrémenter les plats et donner plus de goût. Également, il permet de réduire l’usage du sel dans les recettes car il contient du phosphore. Reconnu pour son goût prononcé et identifiable, il a aussi des vertus insoupçonnée pour la santé ! Il est riche en vitamine E, en zinc et en soufre, permettant de favoriser la croissance des cheveux. C’est un excellent allié pour les régimes puisqu’une fois dans l’organisme, il ralenti la production de graisse. Mais comment le conserver et exploiter ses saveurs ?

Conservation de l’ail plus longtemps

Gardez l’ail à l'abri de la lumière

Pour préserver la qualité de votre ail et éviter qu'il ne commence à brunir ou même moisir, conservez-le à l'abri de la lumière. Du fait de sa peau fragile, l'ail est très sensible à la lumière et à l'humidité.

La meilleure méthode de conservation est de laisser toutes les gousses sur la tête d'ail et de ne pas enlever la peau. Cela vous permettra de préserver sa fraîcheur pendant des mois. En revanche, une gousse d'ail isolée se conserve seulement une semaine.

Si vous disposez d'une grande cuisine, accrochez votre tresse ou votre botte d'ail dans un coin sombre, sans exposition directe à la lumière du jour. Cependant, à cause de l'odeur forte de l'ail, cette suggestion ne conviendra pas à tout le monde.

Confire l’ail dans du vinaigre

Une autre technique efficace pour conserver l'ail plus longtemps est de le confire ! Pour ce faire, faites bouillir les gousses d'ail pelées dans du vinaigre. Laissez-les sur le feu pendant 15 minutes avant de transférer le tout dans un bocal stérilisé. Après trois semaines au réfrigérateur, votre ail au vinaigre est prêt à être utilisé.

Congelez votre ail épluché

Cette option n'est pas optimale car vous l’ail perdra en saveur. Cependant, elle stoppe la prolifération des bactéries, ce qui permet une conservation à long terme sans moisissure, germes et sans risque pour la santé. Elle reste donc une option envisageable.

Vous pouvez congeler vos gousses d'ail simplement épluchées, ou les hacher avant de les mettre dans un sac de congélation. Une autre alternative est de passer votre ail au mixeur pour le réduire en purée.

Favorisez une pièce ventilée !

Pour conserver votre ail entier, stockez-le dans un endroit sec à température ambiante (environ 15 °C). Un cellier, une cave ou un placard bien aéré conviendront parfaitement. Mettez-le dans un sac en filet ou un panier en osier pour assurer une bonne ventilation. Les bactéries ne se développeront pas et votre ail sera utilisable pendant des mois !

Conservation de l’ail : plus de goût !

Maintenant que vous connaissez les bases pour conserver l’ail, vous pouvez même utiliser les techniques suivantes pour renforcer son goût ! Également, cela vous permet de trouver des alternatives à sa consommation pour ne pas vous lasser.

Faites sécher l’ail

Préchauffez votre four à 60 °C. Coupez vos gousses d'ail en deux et placez-les sur une plaque de cuisson. Réduisez la température à 50 °C et enfournez pendant au moins deux heures. L'ail doit être déshydraté et bien croustillant. Ensuite, conservez vos gousses telles quelles ou hachez-les pour les saupoudrer facilement sur tous vos plats. On les conserve dans des récipients hermétiques dans un endroit sec et à l’abri de la lumière.

Une dernière suggestion pour les amoureux des plantes : plantez votre ail dès qu'il commence à ramollir pour faire pousser de nouvelles gousses. Vous économiserez dans le futur et c’est anti-gaspi !

Mettez l’ail dans un bocal rempli d’huile

C’est le même principe que pour le vinaigre.

Attention : Lorsque l’ail est est privé d’oxygène, il peut développer la bactérie clostridium botulinum. Elle cause des intoxications alimentaires et peut entraîner la mort dans les cas les plus graves.

Pour mariner de l’ail dans l’huile sans danger, il faut absolument agir comme ceci :

  • détachez et épluchez vos gousses ;
  • faites-les bouillir dans l’eau pendant 10 minutes ;
  • séchez-les à l’aide d’un tissu propre ;
  • placez-les dans un bocal en verre hermétique et stérilisé ;
  • recouvrez-les d’huile d’olive tiède.

Vous pouvez même ajouter quelques herbes aromatiques de votre choix. Cette préparation se conserve pendant des mois au réfrigérateur. Pratique ! En plus, l’huile pourra être utilisée dans vos plats. Elle sera délicieusement parfumée, idéale pour confectionner une vinaigrette ou sur des bruschettas

Est-ce que l’ail se périme ?

L'ail se conserve entre 6 mois et un an. Les sortes jouent dans la conservation, car l’ail rose et l’ail violet se gardent plus longtemps que l’ail blanc.

Attention : la conservation est efficace seulement si vous suivez les conseils annoncés au préalable.

Pour rappel : un endroit sec et à l’abri de la chaleur et de préférence, les gousses non détachées.

Et si vous voulez allez plus loin, découvrez tout les produits bio ou français à base d’ail pour des repas encore plus savoureux !